AVANT-PAPIER-La croissance chinoise, casse-tête pour les banques centrales

dimanche 17 janvier 2016 19h12
 

* Croissance attendue à 6,8% au T4 contre 6,9% au T3

* Ce serait le chiffre le plus faible depuis la crise financière

* Croissance prévue à 6,9% sur l'ensemble de 2015

* Les risques de déflation inquiètent les banques centrales

PEKIN/FRANCFORT, 17 janvier (Reuters) - Les chiffres du produit intérieur brut (PIB) chinois publiés mardi devraient montrer que la croissance a encore ralenti au quatrième trimestre, à son plus bas niveau depuis la crise financière, ce qui risque d'alimenter les tensions sur les marchés financiers après la purge des deux dernières semaines.

Les inquiétudes sur la santé de la deuxième économie mondiale ont fait plonger les Bourses chinoises et le yuan depuis le début de l'année, bien que les statistiques ne montrent pas de chute brutale de l'activité.

Au quatrième trimestre, la croissance du PIB devrait avoir ralenti à 6,8% par rapport à la même période de 2014, contre 6,9% au troisième trimestre, selon l'estimation moyenne de 50 économistes interrogés par Reuters.

Il s'agirait du rythme d'expansion le plus lent depuis le premier trimestre 2009, quand la croissance chinoise avait brutalement ralenti à 6,2%.

Les estimations des économistes s'échelonnent de 5,3% pour la plus faible à 7,1% pour la plus élevée, mais bon nombre d'investisseurs craignent que le rythme d'activité soit plus faible que ce que les chiffres officiels donnent à voir.   Suite...