Les inspections chez Renault sont une procédure normale-Macron

jeudi 14 janvier 2016 17h33
 

BERLIN, 14 janvier (Reuters) - Les inspections opérées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur trois sites de Renault constituent une procédure normale, sans qu'il y ait rien de particulier concernant le constructeur lui-même, a déclaré jeudi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

S'adressant à la presse à l'occasion d'un déplacement à Berlin, il a expliqué que ces inspections étaient distinctes de celles réalisées sur les constructeurs en France à la suite du scandale des émissions polluantes de Volkswagen en septembre dernier.

Interrogé sur la réaction des marchés financiers à ce dossier alors que l'action Renault chutait à la Bourse de Paris, le ministre a répondu: "Je pense que les marchés font preuve d'une grande volatilité parce qu'il y a une sensibilité sur ces sujets mais que, en l'espère, il ne s'agit en aucun cas d'une situation comparable à celle de Volkswagen."

(Gernot Heller et Noah Barkin, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)