BOURSE-Lindt déçoit avec ses ventes et son objectif de marge

jeudi 14 janvier 2016 10h20
 

ZURICH, 14 janvier (Reuters) - Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli voit son titre chuter de 3% jeudi à la Bourse de Zurich après la publication de chiffres de ventes annuelles inférieurs aux attentes des analystes.

Les ventes du groupe ont progressé de 7,9% à 3,65 milliards de francs suisses (3,33 milliards d'euros) alors que les analystes interrogés par Reuters attendaient un chiffre d'affaires à 3,74 milliards de francs.

"2015 a été une année de grandes incertitudes", écrit Lindt dans un communiqué.

"Un franc suisse fort, des prix des matières premières élevés pour les chocolatiers, des devises plus faibles dans les pays exportateurs de pétrole, de vastes restructurations chez des clients importants, les effets déstabilisants des menaces terroristes et les inquiétudes au sujet de la déflation et du chômage ont tous eu un effet négatif sur le moral des consommateurs. Un été chaud et l'arrivée tardive de l'hiver ont accentué cette ambiance morose", ajoute-t-il.

Si les ventes globales du groupe ont atteint l'objectif d'une croissance comprise entre 6% et 8%, Lindt a laissé entendre qu'il pourrait manquer son objectif de marge.

Il a dit s'attendre à une marge d'exploitation en 2015 "au moins au niveau de l'année précédente. Il vise une croissance annuelle de sa marge de 20 à 40 points de base sur le moyen terme.

Sans tenir compte de Russell Stover, un concurrent américain acheté pour environ 1,4 milliard de dollars (1,28 milliard d'euros) en 2014, la marge d'exploitation de Lindt a atteint 14,2% cette année-là. (Brenna Hughes Neghaiwi; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)