La Chine et le pétrole aident Wall Street à ouvrir en hausse

mercredi 13 janvier 2016 15h49
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

13 janvier (Reuters) - Wall Street a ouvert mercredi en hausse après des chiffres du commerce chinois moins mauvais que prévu.

La Bourse de New York profite en outre d'un sursaut des cours du pétrole, favorisé par l'annonce d'une baisse inattendue des stocks américains.

L'indice Dow Jones gagne 35,20 points à l'ouverture, soit 0,21%, à 16.551,42. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,29% à 1.944,28 et le Nasdaq Composite prend 0,41% à 4.705,24.

Un rebond tardif des secteurs de l'énergie et des biotechnologies a permis mardi S&P-500 de terminer dans le vert pour la deuxième séance consécutive, tandis qu'Apple et d'autres poids lourds des hautes technologies favorisaient la hausse du Nasdaq.

Les investisseurs ont pris connaissance mercredi avant l'ouverture de la situation de la balance commerciale de la Chine au mois de décembre.

Les exportations chinoises se sont contractées de 1,4% sur un an le mois dernier et les importations de 7,6%, toutes deux beaucoup moins qu'attendu par les économistes, ce qui ne devrait pas empêcher la deuxième économie du monde d'avoir connu en 2015 sa croissance la plus faible depuis un quart de siècle.

Aux valeurs à Wall Street, General Motors prend 3,4% à 31,32 dollars dans les premiers échanges après avoir relevé ses prévisions de résultats et annoncé son intention de redistribuer du cash à ses actionnaires en augmentant de 80% son programme de rachat d'actions et en majorant son dividende de 6%.

Yum Brands gagne 1,7% à 70,29 dollars après avoir fait état mardi soir d'une hausse de 1% de ses ventes à périmètre comparable sur le marché chinois, grâce à un bond de 5% de celles de l'enseigne KFC.

Les marchés américains prendront connaissance à 19h00 GMT, soit deux heures avant la clôture de Wall Street, du Livre beige de la Réserve fédérale sur l'état de l'économie.

(Abhiram Nandakumar; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)