L'AMF a demandé des informations à Casino et Muddy Waters

mercredi 13 janvier 2016 13h47
 

PARIS, 13 janvier (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a indiqué mercredi avoir demandé des informations à Casino et à la société d'analyse financière Muddy Waters pour apprécier les critiques formulées sur les comptes du groupe français de grande distribution.

Le gendarme de la Bourse de Paris n'a en revanche pas voulu dire s'il avait formellement ouvert une enquête.

Muddy Waters, créé par l'investisseur américain Carson Block, a estimé, dans une note publiée à la mi-décembre, que les comptes de Casino masquaient une forte détérioration de ses activités et un endettement élevé, provoquant la chute en Bourse de l'action du distributeur.

"Je compte bien regarder de près les arguments des uns et des autres et analyser le caractère trompeur ou non des arguments de cet intervenant (Muddy Waters, ndlr)" a déclaré mercredi Gérard Rameix, le président de l'AMF, lors d'une conférence de presse. "Cela a fait plus qu'attirer notre attention (...) Cela prendra du temps."

Prié de dire si l'AMF avait demandé à Casino et à Muddy Waters des informations pour étayer son analyse, Gérard Rameix a répondu: "Oui bien sûr. Dans ce genre d'affaires, nous sommes immédiatement en contacts avec les acteurs."

La note de Muddy Waters avait entraîné une chute de 11,5% de l'action Casino le 17 décembre, allant jusqu'à perdre près de 20% en cours de séance.

Le titre du distributeur français a au final perdu 44,53% de sa valeur en 2015 et cède 1,7% depuis le début de l'année.

Après les critiques de Muddy Waters et la chute de son action, Casino, qui a lancé le mois dernier un plan de désendettement de plus de deux milliards d'euros, avait indiqué avoir saisi l'AMF et envisager une action judiciaire contre Muddy Waters. (Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)