Le maire de Chongqing appelé à la rescousse de l'économie chinoise - sources

mercredi 13 janvier 2016 11h27
 

PEKIN, 13 janvier (Reuters) - Le maire de Chongqing, l'une des villes les plus dynamiques de Chine, est bien placé pour devenir l'adjoint du Premier ministre Li Keqiang avec la charge de redresser l'économie et de juguler les turbulences boursières, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Huang Qifan, qui est âgé de 63 ans, dirige depuis 2010 cette mégalopole de 34 millions d'habitants, dans le sud-ouest de la Chine, depuis 2010.

Son nom circule pour succéder à Yang Jing au poste de secrétaire général du Conseil d'Etat (le gouvernement), disent deux sources proches du pouvoir et deux autres sources liées au monde de l'entreprise.

"Huang Qifan a fait un excellent travail à Chongqing", a dit à l'agence Reuters un proche de la direction politique chinoise. "Sa nomination renforcerait, espérons-le, la confiance des investisseurs et stabiliserait les marchés."

Depuis le début de l'année, les marchés actions chinois ont enregistré une chute de plus de 15%. Et, malgré les interventions de la Banque populaire de Chine (BPC), des doutes semblent néanmoins persister dans l'esprit des investisseurs sur la pertinence des décisions prises par les autorités chinoises pour tenter de rétablir la confiance dans leur capacité à piloter la deuxième économie mondiale. (voir ) (Benjamin Kang Lim et Kevin Yao; Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français)