Le chinois Cosco, seul candidat au rachat du port du Pirée

mardi 12 janvier 2016 17h26
 

ATHENES, 12 janvier (Reuters) - Le gouvernement grec n'a reçu qu'une seule proposition, émanant du groupe chinois Cosco, pour le rachat d'une part majoritaire dans OLP, l'opérateur du port de Pirée, a déclaré mardi l'Agence grecque des privatisations.

La date butoir pour les offres portant sur 67% du port du Pirée était fixée au 21 décembre dernier.

Athènes va demander à Cosco de présenter une offre plus élevée et l'Agence des privatisations se réunira dans les jours à venir pour examiner cette nouvelle proposition.

Initialement, outre Cosco, le danois APM Terminals (groupe Moller-Maersk ) et le philippin International Container Terminal Services avaient manifesté leur intérêt pour cette vente, selon des responsables grecs.

Cosco exploite plusieurs terminaux de conteneurs au Pirée depuis 2009.

D'abord hostile à cette privatisation également contestée par les travailleurs du port, qui craignent pour leur emploi, le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras a relancé le processus de vente en concluant en juillet un accord avec ses créanciers afin d'obtenir une nouvelle aide de 86 milliards d'euros.

Aux cours de mardi, la capitalisation boursière d'OLP représentait quelque 359 millions d'euros. (Angeliki Koutantou; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)