La remontée des taux US doit être liée à l'inflation-Lagarde

mardi 12 janvier 2016 15h35
 

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Toute nouvelle hausse de taux de la Réserve fédérale américaine doit être fondée sur des "preuves claires" de hausses des prix et des salaires, a déclaré mardi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

Christine Lagarde, qui s'exprimait lors d'une conférence organisée par la Banque de France, a souligné que la première hausse de taux de la Fed depuis dix ans, intervenue en décembre, s'était passée sans problème, ayant été bien intégrée à l'avance par les marchés financiers.

"Le problème clé maintenant c'est le rythme de normalisation (de la politique monétaire américaine)", a-t-elle dit, ajoutant : "Je conviens qu'elle doit être graduelle, comme la Fed l'a souligné, et fondée sur des preuves claires de pressions accrues sur les salaires et les prix".

La directrice générale du FMI a encore estimé que le rééquilibrage de l'économie chinoise profiterait à tout le monde dans le long terme mais qu'il avait à court terme un impact sur le commerce international et les matières premières.

Selon elle, "les cours du pétrole et des métaux resteront probablement bas pour une 'période prolongée'". (Yann Le Guernigou, édité par Marc Joanny)