McDonald's mis en cause sur son système de franchises en Europe

mardi 12 janvier 2016 11h23
 

par Foo Yun Chee

BRUXELLES, 12 janvier (Reuters) - Trois organisations italiennes de défense des consommateurs ont saisi les autorités européennes de la concurrence en vue d'une enquête sur le système de franchises de McDonald's en Europe, un mois après l'ouverture d'une enquête formelle par la Commission européenne sur un accord fiscal conclu entre le géant mondial de la restauration rapide et le Luxembourg.

Codacons, Movimento Difesa del Cittadino et Cittadinanzattiva ont déposé plainte lundi auprès de la Commission européenne en lui demandant d'enquêter sur le système de franchises de McDonald's qu'elles considèrent anti-concurrentiel. La franchise est au coeur du modèle d'activité de McDonald's.

"Le système élaboré par McDonald's soulève de graves questions sur le plan de la concurrence", relèvent les trois organisations dans une plainte de 46 pages dont Reuters a pu prendre connaissance.

Elles ont dans leur collimateur à la fois la durée de 20 ans des contrats de franchise, deux fois plus longs que dans la plupart des chaînes de franchisés, l'obligation de louer des locaux à McDonald's à des prix supérieurs à ceux du marché et des conditions particulières qui entravent le passage à la concurrence.

"McDonald's exerce un contrôle excessif et disproportionné sur ses franchisés en pratiquant des conditions que ne justifient pas les exigences de protection de ses systèmes, de son savoir-faire et de sa réputation", ajoutent les trois organisations dans leur plainte.

Elles considèrent que les restrictions imposées aux franchisés entravent la concurrence et conduisent les consommateurs à payer des prix plus élevés dans les restaurants franchisés.

McDonald's n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat. La Commission n'était pas joignable pour réagir à cette plainte.

Environ 75% des McDonald's exploités en Europe le sont en franchise. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 9,27 milliards de dollars (8,54 milliards d'euros) dans ses rerstaurants franchisés à travers le monde, qui représentent un tiers de ses facturations totales. (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)