LEAD 1-La Bourse de Tokyo (-2,71%) à son plus bas depuis près d'un an

mardi 12 janvier 2016 07h35
 

(Actualisé avec des précisions)

TOKYO, 12 janvier (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en net recul mardi, déstabilisée par la chute des cours du pétrole, dont la baisse frôle les 20% depuis le 1er janvier.

L'indice Nikkei a perdu 479,00 points, soit 2,71%, à 17.218,96, sa clôture la plus basse depuis le 16 janvier 2015, quand il avait fini à 16.864,16.

Le Topix, plus large, a chuté de 45,37 points (3,13%) à 1401,95, terminant à son plus bas niveau de la séance.

De retour après un long weekend, lundi étant un jour férié au Japon, les investisseurs ont réagi à la poursuite de la chute des cours du brut et à la faiblesse des Bourses chinoises, tombées la veille à leur plus bas niveau depuis septembre.

Or l'aversion au risque de plus en plus nette des acteurs du marché a pour effet de renforcer le yen, devise qui a un statut de valeur refuge, ce qui est un élément négatif de plus pour la Bourse.

"Le marché japonais va probablement rester instable pendant un moment", dit Yutaka Miura, analyste technique chez Mizuho Securities. "Il y a beaucoup d'inquiétudes actuellement mais les deux principales craintes des investisseurs au Japon, ce sont la hausse du yen et la baisse continue des actions américaines."

Les 33 sous-indices du Topix ont fini en territoire négatif, avec une forte sous-performance des valeurs pétrolières. Japan Petroleum Exploration a chuté de 7,44% et Inpex de 5,82%.

Le sentiment négatif a aussi pesé sur les valeurs financières, à l'image de Mitsubishi UFJ Financial Group , en baisse de 4,34%, et de Sumitomo Mitsui Financial Group qui a cédé 3,55%.

Le distributeur Aeon a lâché 9,97% à 1.602 yens après avoir fait état d'une perte nette pour la période mars-novembre. (Kim Coghill et Joshua Hunt, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)