Wall Street ouvre en hausse avant les résultats

lundi 11 janvier 2016 15h50
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 11 janvier (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, reprenant son souffle avant le début de la saison des résultats après avoir connu la semaine dernière son plus mauvais début d'année.

L'indice Dow Jones gagne 52,80 points, soit 0,32%, à 16.399,25 après 10 minutes de transactions. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,40% à 1.929,67 et le Nasdaq Composite prend 0,50% à 4.666,77 points.

Ces trois grands indices ont perdu de l'ordre de 6% à 7% la semaine dernière en raison du réveil des inquiétudes relatives à la Chine, où les Bourses ont encore plongé de 5% lundi, et de la chute continue des cours du pétrole, retombés à des plus bas de 12 ans.

"Il faut s'attendre à une rebond de soulagement à un moment ou un autre au milieu de cette récente chute brutale", prédit Andre Bakhos, directeur de Janlyn Capital à Bernardsville dans le New Jersey, tout en soulignant que les facteurs incitant à la prudence restent bel et bien présents.

La saison des résultats commence cette semaine à Wall Street et les bénéfices des entreprises du S&P-500 sont attendus en moyenne en baisse de 4,2% au quatrième trimestre, selon les données Thomson Reuters.

Alcoa donne lundi le coup d'envoi de cette période des résultats en publiant ses comptes après la clôture. Selon le Wall Street Journal, le producteur d'aluminium annoncera à cette occasion un contrat de 1,5 milliard de dollars de General Electric pour la fourniture de composants pour des moteurs et pièces d'avions. Le titre prend quasiment 1% dans les premiers échanges à 8,15 dollars.

L'action Apple, tombée sous les 100 dollars la semaine dernière, gagne 0,9% à 97,83 dollars alors que son site de streaming musical a franchi le cap des 10 millions d'abonnés, rapporte le Financial Times (on.ft.com/1ZeFQy8)

Baxalta voit son titre prendre 1,45% à 40,59 dollars après avoir accepté d'être racheté par le laboratoire britannique Shire pour environ 32 milliards de dollars. (Bureau de New York, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)