Croissance-Dynamique stable dans l'OCDE, du mieux en Chine

lundi 11 janvier 2016 12h01
 

PARIS, 11 janvier (Reuters) - La dynamique de croissance reste globalement stable dans la zone OCDE mais les perspectives sont contrastées dans les grandes économies émergentes même si des signes de stabilisation se confirment en Chine et au Brésil, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques(OCDE).

Publiés lundi, les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité, continuent en outre de pointer un ralentissement de la croissance au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, bien qu'à partir de niveaux élevés.

L'indicateur global pour la zone OCDE est ressorti à 99,8 en novembre, inchangé par rapport au mois précédent. Le seuil de 100 correspond à la tendance à long terme de l'activité économique.

L'indicateur pour les seuls pays du G7 est de même stable à 99,6, ainsi que celui de la zone euro, à 100,6. La dynamique reste stable en Allemagne (99,9) et en Italie (inchangé à 100,9) mais l'indicateur pour la France (+0,1 à 100,9) traduit une consolidation de la croissance.

Le ralentissement de la croissance se poursuit en revanche en Grande-Bretagne (-0,2 à 99,1) comme aux Etats-Unis (-0,1 à 99,1) alors que la dynamique de l'économie japonaise se stabilise (99,8).

Parmi les principales économies émergentes, les indicateurs de la Chine (+0,1 à 98,4) et du Brésil (0,2 à 99,5) confirment les premiers signes de stabilisation qui s'esquissaient le mois précédent.

Mais celui de la Russie (-0,2 à 99,4) marque toujours un infléchissement de sa croissance et celui de l'Inde (+0,2 à 100,4) une consolidation de celle-ci.

Les communiqués sur les indicateurs avancés de l'OCDE : here (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)