Electrolux change de patron après l'échec américain

lundi 11 janvier 2016 10h12
 

STOCKHOLM, 11 janvier (Reuters) - Electrolux, le géant suédois de l'électroménager, a annoncé lundi le départ à la retraite de son directeur général Keith McLoughlin, un mois après l'échec de la plus grosse opération de croissance externe du groupe.

McLoughlin sera remplacé le 1er février par Jonas Samuelson, actuel directeur de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) et ancien directeur financier de la firme.

Face à l'opposition des autorités de la concurrence, Electrolux a renoncé début décembre à son projet d'acquisition pour 3,3 milliards de dollars (3,0 milliards d'euros) de la division d'électroménager de General Electric, une opération qui lui aurait permis de doubler ses ventes aux Etats-Unis et de ravir le titre le numéro un mondial à Whirlpool ..

Keith McLoughlin, un Américain qui dirigeait le groupe depuis cinq ans, a précisé dans un communiqué qu'il repartirait aux Etats-Unis auprès de sa famille.

L'action Electrolux, qui avait fortement décroché après l'annonce de l'échec du projet d'acquisition aux Etats-Unis, abandonne 0,10% à 194,90 couronnes vers 9h00 GMT à la Bourse de Stockholm, à comparer à un gain de 0,6% de l'indice OMXS30 de la place suédoise.

Sous la direction de Jonas Samuelson, la région EMEA a dégagé au troisième trimestre une marge opérationnelle de 6,3%, sa meilleure performance trimestrielle depuis 2010. (Johannes Hellstrom et Sven Nordenstam, Véronique Tison pour le service français)