Sharp obtient l'appui d'un fonds public japonais-presse

lundi 11 janvier 2016 07h53
 

TOKYO, 11 janvier (Reuters) - Un fonds public japonais dédié à l'innovation a proposé d'investir 200 milliards de yens (1,6 milliard d'euros) dans Sharp pour aider au redressement du groupe d'électronique grand public, rapporte lundi le quotidien économique Nikkei.

Sharp va parallèlement demander que 150 milliards de yens de prêts bancaires soient convertis en actions préférentielles afin de réduire sa dette.

Reuters avait rapporté en décembre que le fonds, Innovation Network Corporation of Japan (INCJ), envisageait d'investir dans Sharp avec l'intention de scinder son activité d'écrans pour la fusionner avec le concurrent Japan Display , dont INCJ est déjà l'actionnaire principal.

Un porte-parole de Sharp a dit que le groupe étudiait plusieurs options et n'avait pas encore pris de décision. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès d'INCJ lundi, jour férié au Japon.

Sharp a aussi reçu une proposition d'investissement du groupe taiwanais Hon Hai Precision Industry, plus connu sous le nom de Foxconn, ont indiqué des sources le mois dernier. Le fonds américain de capital-investissement KKR & Co a également été présenté dans la presse comme un investisseur potentiel.

Sharp peine à se redresser malgré une recapitalisation de 200 milliards de yens en mai, la deuxième en trois ans, sous l'égide de ses banques Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, filiale de Mitsubishi UFJ Financial Group, et Mizuho Bank, du groupe Mizuho Financial Group. (Makiko Yamazaki et Ritsuko Ando, Véronique Tison pour le service français)