LEAD 2-Première semaine de 2016 calamiteuse pour Wall Street

vendredi 8 janvier 2016 23h42
 

* Perte de 1,02% pour le Dow, de 1,08% pour le S&P, de 0,98% pour le Nasdaq

* Dow et S&P n'ont jamais aussi mal commencé l'année (Actualisé avec des précisions, éléments de change et obligataires)

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 8 janvier (Reuters) - La première semaine de 2016 aura été la pire que Wall Street ait connue, même une solide statistique de l'emploi n'ayant pu lui permettre de redresser la barre face aux répercussions de la chute des cours pétroliers et des craintes que suscite chez l'investisseur la situation économique mondiale.

Le Dow Jones et le S&P-500 ont réalisé la plus mauvaise performance de leur histoire sur une première semaine de trading complète de l'année, avec une perte de 6,2% pour le Dow et de 6% pour le S&P. L'indice Nasdaq Composite a lui cédé 7,3%.

La journée semblait pourtant bien commencer avec un marché du travail américain plus dynamique qu'attendu en décembre.

Mais ce fut insuffisant et les pertes de Wall Street se sont accélérées vers la fin de la séance. Au contraire, le dollar a profité régulièrement de cette statistique, ainsi que des mesures prises cette semaine par la Chine pour enrayer la déconfiture de ses marchés. Mais ses gains ont été limités par la crainte que Pékin ne réussisse pas à les redresser.

La situation économique de la Chine en particulier et de la planète en général n'encourage pas les investisseurs à prendre des risques. En outre, le brut a fléchi pour le cinquième jour d'affilée avec un Brent qui accuse une perte de 10% sur la semaine.

"La Bourse fait vraiment grise mine en ce début d'année et les investisseurs sont sur la défensive", a dit Bucky Hellwig (BB&T Wealth Management). "Face à une croissance mondiale qui faiblit, difficile d'engager de l'argent même quand on est plutôt porté à être haussier", ajoute-t-il, prévoyant cependant un rebond de Wall Street la semaine prochaine.   Suite...