Wall Street ouvre en baisse, affectée par le pétrole et la Chine

jeudi 7 janvier 2016 15h44
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

7 janvier (Reuters) - Les marchés actions américains sont orientés en nette baisse jeudi dans les premiers échanges, dans le sillage d'un nouveau plongeon des marchés chinois et alors que les cours du pétrole ont touché un creux de près de 12 ans.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 240,34 points, soit 1,42%, à 16.666,17 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,38% à 1.962,75 points et le Nasdaq Composite cède 1,68% à 4.754,74 points.

Dans un contexte incertain, l'indice de volatilité du CBOE , surnommé le "baromètre de la peur" de Wall Street, a ouvert en hausse de 13%.

L'accélération de la dépréciation du yuan orchestrée par Pékin et la chute des marchés chinois font craindre un nouvel accès de faiblesse comparable au krach boursier de l'été dernier. Les investisseurs redoutent que le ralentissement de l'économie chinoise soit encore plus marqué que prévu et qu'une vague de dévaluations compétitives se manifeste à travers l'Asie.

Ces inquiétudes pèsent également sur les cours du pétrole, entraînant dans le rouge les valeurs du secteur comme les géants ExxonMobil, Chevron et Schlumberger qui abandonnent entre 1% et 2,3% en début de séance.

L'action Apple continue de réagir à la perspective d'une possible réduction de la production d'iPhone. Le groupe à la pomme, qui a vu sa capitalisation boursière fondre de 26 milliards de dollars depuis mardi, voit son titre abandonner 1,8%.

Dans le même secteur, les géants internet Facebook, Amazon et Yahoo perdent respectivement 1%, 2% et 3,6%. (Tanya Agrawal; Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)