La Bourse de Tokyo finit en baisse de plus de 2%

jeudi 7 janvier 2016 07h18
 

TOKYO, 7 janvier (Reuters) - La Bourse de Tokyo a terminé jeudi en baisse de plus de 2% sous le coup de la nouvelle chute des marchés actions chinois après que la banque centrale de la deuxième puissance économique mondiale a accéléré la dévaluation du yuan.

L'indice Nikkei a perdu 423,98 points, soit 2,33%, à 17.767,34. Le Topix, plus large, a reculé de 30,90 points (2,08%), à 1.457,94 points.

Le Nikkei a ainsi accusé sa quatrième séance consécutive de baisse et affiche un repli de plus de 6,5% depuis le début de l'année, après un gain de 9,1% sur l'ensemble de l'année dernière.

Les Bourses chinoises ont fermé de manière anticipée jeudi après avoir chuté de plus de 7% après moins d'une demi-heure d'échanges, plongeon qui, comme lundi, a une nouvelle fois déclenché l'activation des tout nouveaux "coupe-circuits" mis en place après le krach de l'été.

La Banque populaire de Chine a pris de court les acteurs de marché en fixant le cours pivot de la devise chinoise à 6,5646 yuans pour un dollar, soit un plus bas depuis mars 2011.

Cela représente un repli de 0,5% par rapport à mercredi et constitue la baisse quotidienne la plus marquée depuis la mi-août, quand une dévaluation inattendue de 2% avait fait vaciller les Bourses mondiales.

L'affaiblissement du yuan se traduit par un raffermissement du yen, ce qui a pesé sur les nombreuses valeurs exportatrices de la Bourse de Tokyo. (Joshua Hunt; Benoît Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)