Sanofi met fin à l'accord de licence avec Mannkind sur l'Afrezza

mardi 5 janvier 2016 17h55
 

PARIS/LONDRES, 5 janvier (Reuters) - Sanofi va arrêter de commercialiser l'Afrezza, une insuline inhalable développée par le groupe californien Mannkind, en raison des ventes décevantes réalisées par ce traitement du diabète depuis son lancement en février 2015.

Dans un courriel adressé à Reuters, le laboratoire français précise avoir annoncé la veille à Mannkind sa décision de mettre fin à cet accord de licence conclu en août 2014, une décision qui prendra effet au 4 avril 2016.

"Cette décision résulte de plusieurs facteurs, dont le faible niveau persistant des prescriptions de l'Afrezza malgré les efforts substantiels de Sanofi", explique le groupe dans son courriel.

Les ventes engrangées par Afrezza depuis son lancement aux Etats-Unis, seul territoire où il est commercialisé, se sont chiffrées à cinq millions d'euros, selon Sanofi.

"Nous avons l'intention de travailler avec Mannkind pour permettre une transition en douceur et faire en sorte qu'Afrezza soit encore disponible aux Etats-Unis durant les 180 jours suivants la fin de l'accord", précise Sanofi.

L'annonce de la fin de la collaboration entre les deux groupes a entraîné une baisse de plus d'un tiers de l'action Mannkind, cotée à New York. Celle de Sanofi a clôturé mardi sur une hausse de 1,19%. (Noëlle Mennella avec la contribution de Ben Hirschler à Londres, édité par Jean-Michel Bélot)