LEAD 1-La Chine peine à redresser son marché boursier

mardi 5 janvier 2016 13h25
 

(Actualisé avec précisions, commentaires et contexte)

par Pete Sweeney

SHANGHAI, 5 janvier (Reuters) - Les marchés actions chinois ne se sont que partiellement repris mardi malgré des interventions massives des autorités, signe de leur difficulté à restaurer la confiance après le mini-krach de lundi.

Après leur plongeon de 7% la veille, les Bourses chinoises ont encore perdu plus de 2% dans les premiers échanges, faisant craindre une deuxième séance de suite de ventes massives qui avait déclenché lundi l'activation des tout nouveaux "coupe-circuits" mis en place après le krach de l'été et provoqué l'arrêt des transactions une heure et demie environ avant la clôture officielle.

Mais la banque centrale et la commission de régulation du marché boursier (CSRC) sont rapidement intervenues mardi, permettant aux indices de remonter dans des échanges volatils.

La Banque populaire de Chine (BPC) a injecté près de 20 milliards de dollars (18,6 milliards euros) dans le marché monétaire, sa plus importante injection de liquidités depuis septembre, et des cambistes pensent qu'elle a dans le même temps fait appel à des banques publiques pour soutenir le yuan .

Le régulateur du marché boursier a de son côté fait savoir qu'il envisageait des restrictions supplémentaires sur des ventes de titres par de gros actionnaires.

L'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a clôturé en hausse de 0,28% à 3.478,78 points mais le composite de Shanghai a cédé 0,26% à 3.287,71. Lundi, ils avaient chuté respectivement de 6,85% et 6,98%.

La détermination des autorités chinoises à stabiliser leur marché boursier, notoirement volatil et spéculatif, n'est pas sans risque. Selon certains professionnels, les interventions du gouvernement ont maintenu des valorisations aujourd'hui trop élevées au vu du ralentissement de la croissance et de la baisse des profits des entreprises.   Suite...