Le chinois Dalian Wanda rachète le studio américain Legendary-sce

mardi 5 janvier 2016 03h23
 

5 janvier (Reuters) - Le géant immobilier chinois Dalian Wanda Group va racheter une part majoritaire dans Legendary Entertainment, une transaction qui valorise le studio de films américain à entre trois et quatre milliards de dollars (2,8 à 3,7 milliards d'euros), a dit lundi une source proche du dossier.

Cette opération représente le dernier investissement à l'international en date de Wanda, qui poursuit ainsi son développement dans le secteur du divertissement aux Etats-Unis, où le groupe chinois avait déjà racheté en 2012 AMC Entertainment Holdings, deuxième chaîne de cinémas en Amérique du Nord, pour 2,6 milliards de dollars.

Wanda, contrôlé par Wang Jianlin, l'homme le plus riche de Chine, détiendra un peu plus de la moitié du capital de Legendary Entertainment, le reste devant aller à Thomas Tull, fondateur et directeur général du studio et les autres membres de la direction, a précisé la source.

Les autres investisseurs dans Legendary, dont le groupe de télécoms japonais Softbank et la firme d'investissement Waddell & Reed, ont accepté de céder leurs parts dans l'entreprise, a poursuivi la source.

Cette dernière a encore déclaré qu'un accord a été signé entre les différentes parties et qu'il pourrait être annoncé dès le début de la semaine prochaine.

Wanda, Legendary, Softbank, Waddell & Reed n'ont pas répondu dans l'immédiat à des demandes de commentaire.

Fondé en 2000, Legendary a produit des films à succès tels que "The Dark Knight" (Le chevalier noir), "Jurassic World", "Man of Steel" (L'homme d'acier), la version 2014 de "Godzilla" ou encore "The Hangover" (Very bad trip) et ses suites.

Legendary finance généralement à hauteur de 50% les films qu'il produit, avec des budgets pouvant aller jusqu'à plus de 200 millions de dollars. Le studio a également un accord de co-production de films avec China Film Co, la plus importante entreprise cinématographique en Chine.

Wanda est le principal actionnaire de la première chaîne de cinémas en Chine, Wanda Cinema Line. (Liana B. Baker, Benoît Van Overstraeten pour le service français)