La Russie prolonge son soutien à l'industrie automobile

mardi 29 décembre 2015 13h06
 

MOSCOU, 29 décembre (Reuters) - Le gouvernement russe va prolonger son soutien à l'industrie automobile avec une enveloppe de 20 milliards de roubles (251 millions d'euros) rien que pour le premier semestre 2016, a déclaré mardi le ministre de l'Industrie et du Commerce, Denis Mantourov.

La chute du rouble et le ralentissement économique russe, dû à la baisse des cours du pétrole et aux sanctions occidentales dans le dossier ukrainien, ont fortement pénalisé le marché automobile national.

Le gouvernement a mis en place des mesures de soutien dès 2013 et elles ont été renforcées en 2014 et 2015, avec notamment une prime à la casse pour le remplacement de véhicules anciens et des subventions pour l'achat de voitures neuves.

"La décision a été prise par le Premier ministre de prolonger l'an prochain le programme de soutien à la demande (...) A ce stade, il a été décidé qu'une enveloppe d'environ 20 milliards de roubles serait débloquée pour le premier semestre", a déclaré Denis Mantourov dans une interview diffusée par la chaîne de télévision Rossiya 24.

Les ventes de voitures neuves ont chuté de 42,7% en novembre sur un an, leur plus forte baisse de 2015, selon l'association professionnelle AEB.

Le principal constructeur automobile russe est Avtovaz , contrôlé par l'Alliance Renault-Nissan , suivi par Hyundai, Renault, Kia , Toyota, Volkswagen, Nissan et d'autres marques étrangères, dont la plupart ont des sites de production en Russie. (Maria Kisseliova et Gleb Stoliarov, Véronique Tison pour le service français)