LEAD 1-Toshiba veut une nouvelle ligne de crédit pour se restructurer

mardi 29 décembre 2015 08h23
 

(Actualisé avec la confirmation de Toshiba)

TOKYO, 29 décembre (Reuters) - Toshiba, qui tente de se remettre d'un scandale comptable de grande ampleur, entend obtenir d'ici fin janvier une ligne de crédit supplémentaire d'environ 300 milliards de yens (2,3 milliards d'euros) pour financer son plan de restructuration dévoilé la semaine dernière.

Le groupe industriel va probablement solliciter des banques parmi lesquelles Mizuho Bank et Sumitomo Mitsui Banking Corporation, a dit un porte-parole mardi, confirmant une information du quotidien économique Nikkei. (s.nikkei.com/1YJLltx)

Toshiba avait déjà obtenu en septembre une ligne de crédit de 400 milliards de yens.

Moody's a récemment déclassé la dette du groupe en catégorie spéculative et la Bourse de Tokyo a placé le titre en observation pour pousser la société à améliorer ses contrôles internes, ce qui rend plus difficile la recherche de financements sur les marchés.

Toshiba a annoncé il y a une semaine 6.800 suppressions d'emplois dans ses activités d'électronique grand public et a ajouté s'attendre à une lourde perte liée au scandale comptable et à sa restructuration.

Au total, ce sont plus de 10.000 emplois dont la suppression a été annoncée avec le recentrage prévu du groupe sur les puces et l'énergie nucléaire. (Makiko Yamazaki, avec la contribution de Kshitiz Goliya à Bangalore, Henri-Pierre André et Véronique Tison pour le service français)