LEAD 1-La Bourse de Tokyo (+0,58%) en hausse avec les cours du brut

mardi 29 décembre 2015 07h30
 

TOKYO, 29 décembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,58% mardi, encouragée par la stabilisation des marchés boursiers chinois et des cours du pétrole.

L'indice Nikkei, effaçant ses pertes du matin, a gagné 108,88 points à 18.982,23 et le Topix, plus large, a pris 14,17 points (0,93%) à 1.543,39 avec 32 de ses 33 sous-indices en territoire positif.

Les cours du brut remontaient légèrement à Singapour, après leur nouvelle baisse de la veille, tout en restant sous les 37 dollars tant pour le Brent que pour le WTI américain.

Les indices boursiers chinois sont eux aussi orientés à la hausse après avoir accusé mardi leur plus forte baisse en un mois.

Sur le front des valeurs, le groupe de BTP Kumagai Gumi a bondi de 5,81% après une recommandation à l'achat de Daiwa Securities, entraînant d'autres valeurs comme Kajima (+2,39%) ou Taisei (+1,26%). L'indice sectoriel de la construction a pris 1,77%.

L'indice de la pharmacie, lui aussi au profil défensif, a gagné 1,97%.

Egalement en vue, l'opérateur de drugstores Cocokara Fine s'est adjugé 5,79% en réaction à un article du journal Nikkei signalant un doublement de son bénéfice avant impôt sur l'exercice qui se termine en mars.

Toshiba a gagné 2,70% à 232,1 yens. Le conglomérat industriel, qui tente de se remettre d'un scandale comptable de grande ampleur, a dit avoir l'intention de demander une ligne de crédit supplémentaire de 300 milliards de yens (environ 2,3 milliards d'euros) pour financer son plan de restructuration dévoilé la semaine dernière, confirmant ainsi une information du Nikkei.

A la baisse, Japan Post Bank, Japan Post Holdings et Japan Post Insurance -- les trois sociétés soeurs de Japan Post qui ont fait leur entrée en Bourse en novembre -- ont perdu respectivement 3,0%, 4,15% et 3,77% avant leur inclusion dans le Topix à la fin de la séance.

A la veille de la dernière séance de l'année, l'indice Nikkei affiche un gain de 8,78% depuis le 1er janvier.

(Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français)