La Bourse de Paris-Les valeurs du jour jeudi (clôture)

jeudi 24 décembre 2015 14h28
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 24 décembre (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à
la Bourse de Paris, qui a fini en légère baisse une séance
écourtée avec des volumes très limités en raison des festivités
de Noël. 
    L'indice CAC 40 a reculé de 0,24% à 4.663,18 points
dans des volumes ayant représenté seulement 12,5% de leur
moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext.
    
    * BNP PARIBAS a perdu 0,76% à 53,30 euros après
avoir fait état d'une dépréciation d'actifs liée à sa filiale
italienne BNL, qui aura un impact de 0,9 milliard d'euros sur
ses comptes du quatrième trimestre. 
    
    * Les PARAPÉTROLIÈRES ont connu des fortunes diverses sur
fond d'arbitrages entre valeurs d'un secteur affecté cette année
par la chute des cours du pétrole.
    TECHNIP a cédé 2,32% à 46,79 euros, plus forte
baisse du CAC 40, pendant que VALLOUREC a pris 1,1% à
9,20 euros et CGG 0,88% à 2,76 euros.
    
    * KLEPIERRE a gagné 0,59% à 40,71 euros et
UNIBAIL-RODAMCO 0,85% à 236,15 euros dans un contexte
de faiblesse des taux d'intérêt en zone euro. Hors CAC,
MERCIALYS a fini en hausse de 1,25% à 18,60 euros.
    
    * EUROPACORP (-7,85% à 4,93 euros, plus forte
baisse du CAC Mid & Small ) a fait état d'un recul
marqué de ses revenus et d'une perte nette au premier semestre
de son exercice 2015-2016, marqué par un calendrier moins fourni
en sorties de films en salles et en séries pour la télévision.
 
    
    * VALNEVA a baissé de 4,82% à 3,75 euros, la
société de biotechnologie ayant lancé la veille un avertissement
sur le potentiel du Dukoral, un vaccin utilisé notamment contre
le choléra. 
    
    * OSE PHARMA (+2,06% à 8,44 euros) a finalisé la
sélection de 70 centres investigateurs en Europe et aux
Etats-Unis pour participer à l'étude clinique pivot de phase 3
de son produit Tedopi. (Le communiqué: bit.ly/1OnSpr3)
 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)