Syngenta envisage toutes les options, dit son président

mardi 22 décembre 2015 18h03
 

ZURICH, 22 décembre (Reuters) - Le groupe agrochimique suisse Syngenta a des discussions avec Monsanto , ChemChina et d'autres partenaires éventuels mais n'a pas reçu d'offre de reprise concrète et continue de garder toutes les options ouvertes, déclare son président Michel Demare dans un entretien publié mardi par la presse helvétique.

"Etant donné ce que les actionnaires attendent sur les 12 prochains mois, un cavalier seul est presque impossible", explique-t-il dans l'interview publiée sur le site internet du journal Finanz und Wirtschaft.

Le conseil d'administration envisage tout aussi bien une acquisition, une fusion ou une vente du groupe, ajoute-t-il.

L'industrie agrochimique est en plein bouleversement avec la fusion annoncée de DuPont et Dow Chemical aux Etats-Unis, un projet à plus de 130 milliards de dollars (118 milliards d'euros). Syngenta lui-même a repoussé cette année des offres de Monsanto, le numéro un mondial des semences, et de ChemChina (China National Chemical Corporation). (Michael Shields, Véronique Tison pour le service français)