La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 22 décembre 2015 18h10
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 22 décembre (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à
la Bourse de Paris ont clôturé à l'équilibre mardi après avoir
oscillé depuis l'ouverture dans des volumes réduits en cette
période de fêtes de fin d'année, les investisseurs restant
prudents alors qu'aucun catalyseur ne se profile.
    L'indice CAC 40 clôture en hausse de 0,05% à 4.567,6
points, dans des volumes atteignant 65% de la moitié de sa
moyenne quotidienne sur les 90 derniers jours.

    * ARCELORMITTAL (+6,05% à 3,75 euros) a enregistré
la plus forte hausse du SBF 120. 
    Le gouvernement chinois a réitéré sa volonté de s'attaquer
aux surcapacités de production, selon un communiqué cité par
l'agence officielle Chine Nouvelle.
    Le titre accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40
(-58,69%), en raison des inquiétudes sur la demande de métaux
liées au ralentissement économique des pays émergents, souligne
un trader parisien, qui juge toutefois que les fondamentaux du
groupe sidérurgique restent solides.
    
    * CRÉDIT AGRICOLE (+2,41% à 10,625 euros) et
NATIXIS (+1,85% à 5,133 euros) ont surperformé après
avoir indiqué qu'ils répondaient aux exigences des autorités
européennes en matière de ratio de solvabilité. 
    
    * Les VALEURS PÉTROLIÈRES ont bénéficié de la hausse du
cours du pétrole, le baril de Brent gagnant 0,17%.
    TECHNIP a progressé de 1,34% à 45,24 euros et
TOTAL de 0,22% à 40,815 euros. Hors CAC 40, MAUREL &
PROM affiche la 2e plus forte hausse du SBF 120
 (+3,28% à 2,77 euros) tandis que VALLOUREC  
a progressé de 1,35% à 8,339 euros.
        
    * BOUYGUES a gagné 1,64% à 35,89 euros et ORANGE
 0,33% à 15,11 euros. Les deux groupes vont continuer à
discuter pendant les fêtes en vue d'un rachat de Bouygues
Telecom par Orange, rapporte le journal Les Echos. 
    
    * En revanche, plusieurs VALEURS ayant enregistré des gains
importants cette année sont délaissées, à l'image de VEOLIA
 qui a reculé de 2,03% à 20,975 euros, plus forte baisse
du CAC 40, ramenant à 42,16% sa hausse en 2015, ou PSA 
qui a lâché 0,71% à 16 euros (+56,56% cette année). 
    Hors CAC, ADOCIA était en repli de 2,76% à 74
euros, plus forte baisse du SBF 120 (+53,37% cette
année) et SARTORIUS STEDIM BIOTECH a abandonné 1,88% à
338,95 euros (+110,14% en 2015).
    
    * CASINO a encore perdu 1,59% à 41,5 euros après
avoir chuté de 13,89% depuis jeudi et les critiques formulées
par l'investisseur américain Carson Block sur la société.
 
    
    * EULER HERMES a pris 2,4% à 85,22 euros. Le
groupe et son partenaire allemand Eos ont annoncé lundi la vente
de leur coentreprise allemande Bürgel au groupe italien Crif
spécialisé dans les systèmes d'informations pour la gestion des
risques de crédit. 

    * GTT a repris 2,12% à 37,565 euros dans des
volumes nourris, après une baisse cumulée de 13,45% en deux
séances. Le spécialiste des systèmes de confinement à membrane
pour le transport maritime et le stockage du gaz naturel
liquéfié a rassuré les investisseurs avec la confirmation de ses
objectifs annuels. 
    
    * AREVA (+2,95% à 5,518 euros) a remporté un
contrat pour la décontamination d'une centrale nucléaire en
Allemagne, qui se déroulera au premier semestre 2016. (Le
communiqué: bit.ly/1ZlxIhf)
    
    * LACROIX a reculé de 7,61% à 22,45 euros dans des
volumes très élevés après la chute du bénéfice annuel du groupe
intervenant notamment dans les équipements de télécontrôle et
les panneaux de signalisation. 

 (Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Jean-Michel Bélot)