LEAD 1-Le pouvoir chinois veut une politique monétaire plus flexible

lundi 21 décembre 2015 13h11
 

* La Chine compte poursuivre les réformes en 2016

* Soutien à la demande au prix d'un déficit budgétaire accru

* La politique monétaire doit être plus flexible

PEKIN, 21 décembre (Reuters) - Les dirigeants chinois souhaitent que la politique monétaire prudente de la banque centrale devienne plus souple et entendent poursuivre leur soutien à la demande au prix d'un déficit budgétaire accru, a rapporté lundi l'agence Chine nouvelle en citant un communiqué publié à l'issue de la Conférence centrale sur le travail économique.

"La politique monétaire prudente doit être plus flexible afin de créer les conditions appropriées pour des réformes structurelles", explique le communiqué qui appelle également à une politique budgétaire plus forte.

La Conférence centrale sur le travail économique, une réunion annuelle des dirigeants chinois suivie de près par les investisseurs, vise à tirer un bilan économique de l'année écoulée et à planifier le travail de celle qui vient.

Rendant compte des débats à un petit groupe de journalistes, une source gouvernementale avait auparavant indiqué que le pays maintiendrait des politiques économiques accommodantes en 2016 pour soutenir la croissance en phase de ralentissement.

"On a besoin d'un certain rythme de croissance afin de pouvoir mener à bien les réformes structurelles", a dit le responsable.

La Banque populaire de Chine (BPC) a réduit ses taux à six reprises depuis novembre 2013 et limité aussi le niveau des réserves obligatoires des banques, tandis que le gouvernement a augmenté ses dépenses d'infrastructures et pris des mesures de soutien au marché immobilier.   Suite...