USA-JP Morgan va verser plus $300 mlns pour solder des litiges

vendredi 18 décembre 2015 19h15
 

WASHINGTON, 18 décembre (Reuters) - JP Morgan Chase va payer 307 millions de dollars (283 millions d'euros) pour mettre fin à des procédures lancées par les autorités américaines, qui accusent la banque de ne pas avoir révélé des conflits d'intérêts à certains de ses clients.

La Securities and Exchange Commission (SEC), l'autorité de supervision des marchés financiers aux Etats-Unis, a annoncé vendredi que deux services de gestion de fortune de JP Morgan Chase avaient reconnu des mauvaises pratiques et verseraient 267 millions de dollars pour clore la procédure. La banque va également verser 40 millions de dollars à la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) qui avait ouvert une procédure parallèle.

"Nous nous sommes toujours efforcés d'atteindre la plus grande transparence dans nos relations avec nos clients et, dans ce but, nous avons encore renforcé nos communications ces deux dernières années", a dit un porte-parole de la banque Darin Oduyoye.

"Les faiblesses de communication évoquées dans les accords (avec les autorités) n'étaient pas volontaires et nous les regrettons", a-t-il ajouté.

D'après la SEC, le service de gestion de fortune de JP Morgan Chase avait choisi d'orienter les investissements de certains clients dans ses propres produits sans informer les investisseurs de ce choix. (Sarah N. Lynch, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)