Gestion-Sorties massives sur les fonds obligataires

vendredi 18 décembre 2015 16h52
 

18 décembre (Reuters) - Les fonds obligataires ont subi 13
milliards de dollars de retraits nets sur la semaine au 16
décembre, le montant le plus élevé depuis juin 2013, à
l'approche de la décision largement anticipée du premier
relèvement des taux directeurs aux Etats-Unis depuis près de dix
ans, montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of
America-Merrill Lynch. 
    Les dégagements ont concerné principalement les fonds
investis en obligations à haut rendement avec des rachats nets
de 5,3 milliards sur la période, en obligations de catégorie
investissement (-3,3 milliards) et en obligations émergentes
(-2,2 milliards), selon l'étude qui reprend des données d'EPFR
Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des
flux de souscription des grandes sociétés de gestion
internationales.
    Les fonds actions ont enregistré des sorties nettes pour 6,1
milliards de dollars qui recouvrent des dégagements sur ceux
investis en actions américaines (-4,2 milliards) et en actions
émergentes (-1,3 milliard et septième semaine consécutive de
rachats nets), mais des souscriptions nettes à hauteur de 600
millions sur les fonds dédiés aux actions européennes et de 300
millions sur ceux spécialisés sur les actions japonaises.
    Les fonds monétaires ont enregistré 41 milliards de dollars
de sorties nettes, les premières en onze semaines.
    Les rachats nets ont atteint 200 millions sur les fonds
dédiés aux métaux précieux. 

                      Semaine au 16/12        2015
    Actions               -6,1               +23,04
    Obligataires         -13,0               +65,02
    Monétaires           -41,0               +56,31
    Matières premières    +0,2                +8,02
   
    Sources : BAML, Global Investment Strategy, EPFR Global

 (Marc Joanny, édité par Juliette Rouillon)