La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 18 décembre 2015 18h06
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 18 décembre (Reuters) - - Les valeurs du jour
vendredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse vendredi
après l'expiration de toutes les options et de tous les futures
sur indices et sur actions ("quatre sorcières"), les
interrogations autour de l'économie mondiale ressurgissant,
passée l'euphorie liée au durcissement de la politique monétaire
américaine.
    Le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,12% à 4.625,26
points. Sur la semaine, l'indice phare de la Bourse de Paris
gagne 1,66% grâce à la Fed.
    
    * Les VALEURS CYCLIQUES et/ou EXPOSÉES aux MARCHÉS ÉMERGENTS
ont perdu du terrain, touchées par l'incertitude liée à
l'économie mondiale, et plus particulièrement pour des pays
comme la Chine ou le Brésil. 
    ACCOR a subi la plus forte baisse du CAC 40, avec
un repli de 3,13% à 39,035 euros. ALCATEL-LUCENT a
perdu 2,2% à 3,46 euros et LAFARGEHOLCIM 1,82% à 45
euros. LVMH a cédé 2,62% à 145 euros, L'OREAL
 1,93% à 157,75 euros et KERING 1,48% à 156
euros.  
        
    * SCHNEIDER ELECTRIC (-2,49% à 52,13 euros) a
également pâti d'une note de Jefferies dans laquelle le courtier
a abaissé son conseil sur la valeur de conserver à
sous-performance en estimant que dans un environnement de faible
croissance, les ventes du groupe vont stagner en 2016 et
rebondir modestement en 2017.
    
    * AIRBUS GROUP a baissé de 2,87% à 63,26 euros, la
volatilité de l'euro face au dollar, remonté à 1,0839 dollar
vers 17h45, incitant à des prises de bénéfices sur une valeur
réalisant pour le moment la deuxième meilleure performance de
l'année au sein du CAC 40 avec un bond de 52,99%.
    
    * Les VALEURS PÉTROLIÈRES ont encore subi les doutes autour
du secteur et de son manque de visibilité.
    TECHNIP a lâché 1,62% à 45,305 euros et, hors CAC
40, MAUREL & PROM a perdu 4,24% à 2,641 euros.
    
    * GTT a chuté de 8,38% à 38,94 euros, plus forte
baisse du SBF 120, après avoir enfoncé un support
technique important autour de 41 euros alors que la valeur est
en pleine configuration graphique baissière.
    
    * TF1 a perdu 3,97% à 9,80 euros, plusieurs
analystes se disant inquiets pour le groupe de télévision après
la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de
valider le passage de LCI sur la TNT gratuite. 
    M6 a abandonné 2,8% à 15,775 euros. Le CSA a
décidé de ne pas autoriser le passage à la TNT gratuite de Paris
Première, filiale de M6. 
    
    * A contre-courant, ARCELORMITTAL (+4,18% à 3,589
euros) a enregistré la plus forte des rares hausses du SBF 120
 et APERAM a pris 2,68% à 31,065 euros. La
Commission européenne soumettra à compter de samedi à
enregistrement les importations de barres d'armature de béton en
acier en provenance de Chine 
    
    * ALSTOM a progressé de 1,05% à 27,505 euros après
avoir annoncé avec Bombardier un contrat-cadre de
1.362 voitures pour les chemins de fer belges pour un montant
total d'environ 3,3 milliards d'euros, dont 1,2 milliard pour le
groupe français. 
    
    * SARTORIUS STEDIM BIOTECH a avancé de 2,71% à
351,90 euros, les investisseurs croyant toujours dans le
potentiel de la biotech, qui a relevé plusieurs fois ses
objectifs cette année.

 (Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Cyril Altmeyer)