Chine-Des "stress tests" pour les intermédiaires boursiers

vendredi 18 décembre 2015 12h06
 

PEKIN, 18 décembre (Reuters) - Le régulateur boursier chinois a annoncé vendredi qu'il imposerait des tests de résistance aux sociétés de courtage, fonds mutualistes et spécialistes des futures de matières premières afin d'avoir une compréhension exhaustive des marchés de capitaux.

La China Securities Regulatory Commission (CSRC) exploitera les résultats de ces "stress tests" pour prévenir le risque systémique et créer un dispositif d'urgence dans les cas de situation extrême, a expliqué le porte-parole Zhang Xiaojun, lors d'une conférence de presse hebdomadaire.

"Tester la résistance au risque est un moyen important d'accroître l'efficacité de la surveillance et d'améliorer la gestion du secteur", explique la CSRC dans un communiqué officiel publié après la conférence.

Le marché boursier chinois a chuté de près de 40% cet été avant de remonter la pente, ne manquant pas de susciter des inquiétudes quant au comportement à attendre des établissements financiers en cas de situation instable à l'avenir.

(Zhang Xiaochong à Pékin et Engen Tham à Shanghaï, Wilfrid Exbrayat pour le service français)