Espagne-FCC augmente son capital, Carlos Slim à l'affût

jeudi 17 décembre 2015 23h00
 

MADRID, 17 décembre (Reuters) - Le conseil d'administration de FCC a autorisé jeudi une augmentation de capital de 709,5 millions d'euros, qui devrait permettre au milliardaire mexicain Carlos Slim de renforcer encore son emprise sur le groupe de BTP et de services.

Le produit de l'opération servira à réduire l'endettement et à renforcer le bilan du groupe, qui peine à se remettre de l'éclatement de la bulle immobilière en Espagne et des années de politiques d'austérité. L'action FCC (Fomento de Construcciones y Contratas) a perdu plus de 50% depuis le début de l'année.

Le groupe a précisé dans un communiqué qu'il émettrait 118,3 millions d'actions nouvelles à un prix unitaire de 6,0 euros, supérieur au cours de clôture de jeudi à 5,564 euros.

Le noyau dur d'actionnaires, formé par Esther Koplowitz et la holding Inversora Carso Group de Carlos Slim , s'est engagé à souscrire au prorata de leur participation et Inversora Carso s'est engagée de plus à acquérir les actions qui n'auraient pas été souscrites, a ajouté FCC.

Carlos Slim, qui détient 25,6% du groupe, en est devenu le premier actionnaire l'an dernier en souscrivant à une précédente augmentation de capital avec l'accord d'Esther Koplowitz, la fille du fondateur qui a pour sa part 22,5%.

La nouvelle levée de fonds pourrait permettre à la holding du Mexicain de franchir le seuil des 30% qui le contraindrait à lancer une offre sur la totalité du groupe, conformément à la réglementation boursière espagnole.

Selon une source au fait des difficultés de FCC, le prix de six euros choisi pour l'augmentation de capital pourrait donner une indication de ce que Carlos Slim serait disposé à payer dans le cadre d'une offre.

FCC a accusé une perte nette de 13,6 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2015, avec un bénéfice opérationnel (Ebitda) en hausse de 2% à 593,4 millions d'euros. (Adrian Croft et Julien Toyer, Véronique Tison pour le service français)