** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 17 décembre 2015 08h00
 

PARIS/LONDRES, 17 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en nette hausse jeudi à l'ouverture dans le sillage des marchés américains et asiatiques et le dollar progresse, les investisseurs ayant choisi d'accueillir le relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale comme un signe de confiance dans l'économie américaine.

La Fed a relevé ses taux mercredi pour la première fois en près de 10 ans en exprimant sa confiance dans le fait que l'économie américaine avait désormais largement surmonté les conséquences de la crise financière de 2007-2009.

Usant d'un ton accommodant, la banque centrale a clairement souligné que cette hausse de taux était une première étape d'un resserrement "progressif" de sa politique monétaire et qu'elle surveillera avant tout l'inflation avant de décider d'un nouveau relèvement des taux.

La hausse des taux et le ton très accommodant de la président de la Fed Janet Yellen, tous deux largement anticipés, ont rassuré les investisseurs.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien , le Dax à Francfort et le FTSE à Londres pourraient gagner entre 1,1% et 1,4% à l'ouverture, selon le courtier IG.

"Les taux restent exceptionnellement bas et la politique monétaire cherche toujours à encourager la croissance et non à la freiner", dit Christopher Mahoin, directeur de la recherche en allocation d'actifs chez Baring AM dans une note.

La Bourse de Tokyo a terminé sur un gain de 1,59%, dopée elle aussi par la hausse des taux de la Fed et les commentaires de sa présidente qui a souligné que les prochaines hausses se ferait en fonction de l'évolution de l'inflation, qui reste encore très loin de l'objectif d'un taux proche de 2%.

Wall Street a également salué mercredi la hausse d'un quart de point de sa fourchette d'objectif du taux des Fed Funds, à 0,25%-0,50%, gage de sa confiance envers la solidité de l'économie des Etats-Unis.

Toutefois, le nouvel accès de faiblesse des cours du pétrole, qui se prolonge de façon nettement plus modérée jeudi matin après la chute de 5% la veille, ainsi que la baisse du yuan chinois, la Banque populaire de Chine ayant abaissé le point médian de la bande de fluctuation quotidienne autorisée pour le neuvième jour d'affilée, devraient freiner le rally boursier.   Suite...