La Chine intéressée par la privatisation de Rosneft-ministre

mercredi 16 décembre 2015 18h45
 

MOSCOU, 16 décembre (Reuters) - Des investisseurs chinois s'intéressent à la privatisation partielle de Rosneft, la première compagnie pétrolière russe, a déclaré mercredi le ministre russe des Finances, Anton Siluanov.

Moscou a l'intention de céder 19,5% de son champion national, soit une participation à peu près équivalente à celle de 19,75% que détient BP depuis que Rosneft a racheté la coentreprise TNK BP en 2013.

Anton Siluanov a précisé que le gouvernement n'accepterait pas un prix inférieur à 500 milliards de roubles (6,5 milliards d'euros).

L'Etat russe contrôle Rosneft à hauteur de 69,5% mais prévoit à terme de ramener sa participation à 50% plus une action.

Le programme de privatisation autrefois ambitieux du pouvoir a été freiné par les mauvaises conditions de marché et la réticence de certains responsables gouvernementaux. (Daria Korsounskaïa, Véronique Tison pour le service français)