Shell a reçu le feu vert de la Chine au projet de rachat de BG

lundi 14 décembre 2015 07h58
 

14 décembre (Reuters) - Royal Dutch Shell a annoncé lundi avoir reçu le feu vert des autorités de la concurrence chinoises à son projet de rachat du britannique BG Group pour 47 milliards de livres (65 milliards d'euros), le géant pétrolier anglo-néerlandais ayant ainsi obtenu toutes les autorisations réglementaires nécessaires.

Dans un communiqué, le groupe précise qu'il va maintenant soumettre le plan de fusion aux actionnaires des deux entreprises, l'objectif étant d'arriver à une finalisation de l'opération au début de 2016.

En rachetant BG, Shell deviendra le numéro un mondial du gaz naturel liquéfié (GNL). Avant le feu vert de la Chine, le rapprochement avait déjà été avalisé par les autorités brésiliennes, européennes, américaines et australiennes.

Dans le cadre du financement du rachat de BG, Shell prévoit de vendre pour 30 milliards de dollars d'actifs entre 2016 et 2018. (Bureau de Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français)