La Grèce devrait adopter la fin de ses réformes mardi-responsable

lundi 14 décembre 2015 01h00
 

BRUXELLES, 14 décembre (Reuters) - La Grèce a accompli plus de la moitié des réformes réclamées par ses créanciers internationaux pour obtenir une nouvelle tranche d'aide financière d'un milliard d'euros et va devoir faire adopter par son parlement mardi les mesures restantes, a déclaré un responsable européen, dimanche.

Les créanciers du gouvernement grec ont mis comme condition à la poursuite du plan de renflouement financier de la Grèce l'adoption de 13 mesures. L'avancement de ce processus a été examiné lors d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro vendredi.

Ces réformes prévoient des privatisations ainsi que des mesures fiscales et structurelles, des réformes du secteur financier et des prêts toxiques ainsi que des modifications au sein de l'administration.

"Sept sur 13 (mesures) ont été réalisées", a dit ce responsable, au fait des discussions qui ont lieu lors de la réunion ministérielle de vendredi.

"Tout le reste et les mesures afférentes doivent être adoptés par le Parlement grec mardi soir. Un rapport des institutions représentant les créanciers devrait suivre mercredi", a-t-il poursuivi.

Un fois le rapport publié, le feu vert pour le versement de la nouvelle tranche devrait être donné en fin de semaine, a-t-il poursuivi.

(Jan Strupczemski; Pierre Sérisier pour le service français)