Bridgestone relève son offre pour l'américain Pep Boys

dimanche 13 décembre 2015 15h50
 

13 décembre (Reuters) - Le pneumaticien japonais Bridgestone a relevé vendredi soir son offre de rachat du distributeur américain d'équipements automobiles Pep Boys-Manny, Moe & Jack de 50 cents, à 15,50 dollars par action.

Avec cette nouvelle offre, Bridgestone valorise Pep Boys à environ 863 millions de dollars (785 millions d'euros), soit 28 millions de plus qu'auparavant, ont précisé les deux sociétés.

Elle est présentée après une déclaration de Pep Boys mercredi selon laquelle il envisageait de mettre fin à l'accord avec Bridgestone, estimant que l'offre de la holding Icahn Enterprises du financier Carl Icahn était meilleure.

Carl Icahn a proposé de racheter Pep Boys pour 15,50 dollars par action.

Un délai de trois jours avait été donné à Bridgestone le 8 décembre pour présenter une nouvelle offre.

Pep Boys a déclaré vendredi que son conseil d'administration ne considérait plus que l'offre de Carl Icahn était meilleure et a recommandé aux actionnaires de Pep Boys d'accepter l'offre de Bridgestone. (Shubhankar Chakravorty à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français)