Cuba parvient à un accord "historique" avec ses créanciers-Sapin

samedi 12 décembre 2015 16h11
 

PARIS, 12 décembre (Reuters) - Le ministre français des Finances Michel Sapin a salué samedi "l'accord historique" auquel sont parvenus Cuba et ses créanciers, et qui résout "définitivement" d'après lui la question de sa dette de moyen-terme.

Un accord de restructuration de 16 milliards de dollars (14,7 milliards d'euros) de dettes sur lesquelles La Havane avait fait défaut en 1986 était attendu depuis plusieurs jours, après deux ans de discussions formelles.

"Cet accord permet de résoudre définitivement la question de la dette de moyen-long terme de Cuba (...) qui n'était plus honorée depuis la fin des années 1980", écrit samedi Michel Sapin dans un communiqué.

"Les intérêts de retard seront intégralement annulés, tandis que les arriérés (...) seront remboursés par Cuba sur une période de 18 ans afin de tenir compte de sa situation économique", ajoute-t-il.

La France est le premier créancier de Cuba et présidente du groupe ad hoc des créanciers, rappelle ce communiqué.

Paris procédera comme les autres créanciers à l'annulation des intérêts de retard, "et verra la totalité du principal et des intérêts originels (...) pour partie remboursés (...), pour partie convertis en projets de développement à Cuba à titre d'effort bilatéral additionnel", précise Michel Sapin. (Chine Labbé)