Gestion-Les flux sous le signe de la Fed et de la fin d'année

vendredi 11 décembre 2015 18h11
 

11 décembre (Reuters) - Les fonds monétaires ont bénéficié d'entrées massives sur la semaine au 9 décembre avant la hausse attendue des taux directeurs aux Etats-Unis mercredi prochain et avec la clôture de leurs positions par les investisseurs en fin d'année, montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of America-Merrill Lynch.

Les fonds investis en actions ont accusé des sorties nettes à hauteur de 6,4 milliards de dollars qui recouvrent toutefois 8 milliards d'entrées sur les fonds indiciels cotés (ETFs) et 14 milliards de dégagements sur les fonds traditionnels, selon l'étude qui reprend des données d'EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.

Les fonds spécialisés sur les actions européennes n'ont pas été pénalisés par les annonces moins ambitieuses qu'attendu du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, sur les nouvelles mesures de soutien monétaire au sein de la zone euro, le 3 décembre.

Ils ont enregistré des souscriptions nettes à hauteur de 3,5 milliards de dollars, les plus élevées en quatorze semaines.

Pour ceux dédiés aux actions japonaises, les entrées nettes ont atteint 600 millions de dollars.

Les fonds investis en actions américaines ont accusé 9,2 milliards de sorties, les plus élevées en treize semaines.

Les rachats nets sur les fonds obligataires ont porté sur 6,1 milliards de dollars, dont 3,8 milliards pour ceux investis en titres à haut rendement.

La perspective de la hausse des taux de la Fed a continué de pénaliser les fonds investis en actifs émergents avec des sorties nettes de 1,7 milliard sur ceux dédiés aux actions et de 1,0 milliard sur ceux investis en obligations.

Les fonds spécialisés sur les matières premières ont bénéficié d'entrées nettes, les premières en trois semaines, à hauteur de 600 millions en dépit de la pression baissière persistante sur les cours.   Suite...