Wall Street ouvre en net repli, plombée par le pétrole

vendredi 11 décembre 2015 15h37
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 11 décembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en net repli vendredi, pénalisée par la baisse continue des cours du pétrole, tombés à leurs plus bas niveaux depuis sept ans face aux craintes d'engorgement prolongé du marché du brut.

La chute du baril s'ajoute aux incertitudes liées à la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui se réunit mardi et mercredi prochains et pourrait décider de la première hausse des taux d'intérêt depuis près de dix ans.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 212,73 points, soit 1,21%, à 17.362,02. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,09% à 2.029,78 et le Nasdaq Composite cède 1,09% à 4.990,32.

Au même moment, le baril de brut léger américain abandonne 1,2% à 36,30 dollars, après un plus bas à 36,12, sans précédent depuis février 2009. Le Brent recule de 1,84% à 39 dollars.

Dans son nouveau rapport mensuel, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dit s'attendre à ce que le marché pétrolier mondial reste excédentaire au moins jusqu'à la fin 2016.

Le marché pétrolier et les marchés actions ont par ailleurs mal réagi à l'annonce d'une nouvelle baisse du yuan chinois à son plus bas niveau depuis quatre ans et demi, une dépréciation qui pourrait peser sur la croissance de la deuxième économie mondiale et sur le chiffre d'affaires des entreprises exportant vers la Chine.

Ces facteurs occultent l'actualité macroéconomique aux Etats-Unis, notamment l'annonce de chiffres encourageants pour la consommation.

Les investisseurs surveilleront à 15h00 GMT la première estimation de l'indice de confiance du Michigan.   Suite...