Le conseil de RWE approuve le projet de scission

vendredi 11 décembre 2015 14h16
 

FRANCFORT, 11 décembre (Reuters) - Le conseil de surveillance de RWE a approuvé à l'unanimité vendredi le projet du directoire visant à réunir les activités d'énergies renouvelables, de réseaux et de distribution dans une nouvelle entité appelée à être introduire en Bourse l'an prochain, a annoncé le groupe.

"Avec cette restructuration, nous allons augmenter notre capacité à investir dans le monde de l'énergie de demain tout en assurant la viabilité de RWE dans son ensemble", a déclaré le président du conseil de surveillance, Manfred Schneider, dans un communiqué.

En annonçant ce projet le 1er décembre, RWE avait précisé que la nouvelle entité devrait réaliser un chiffre d'affaires de plus de 40 milliards d'euros.

Le projet prévoit la mise sur le marché d'environ 10% du capital de la nouvelle filiale fin 2016 dans le cadre d'une offre publique de vente couplée à une augmentation de capital.

En se lançant dans une telle transformation, RWE emboîte le pas à son grand concurrent E.ON, qui a annoncé l'an dernier vouloir scinder ses centrales électriques, ses activités de négoce d'électricité et celles de pétrole et de gaz au sein d'une nouvelle filiale, Uniper.

A la Bourse de Francfort, l'action RWE perdait 1,82% à 13h14 GMT, tandis que l'indice Dax cédait 1,81%.

(Christoph Steitz; Marc Angrand pour le service français)