La start-up Faraday Future veut investir $1 md dans l'EV au Nevada

jeudi 10 décembre 2015 16h40
 

10 décembre (Reuters) - Faraday Future, société spécialisée dans la voiture électrique (EV) et financée en partie par le milliardaire chinois Yeuting Jia, compte installer son premier site de production à Las Vegas, un investissement d'un milliard de dollars (913 millions d'euros), selon une source proche de la société.

Dans une lettre adressée aux autorités du Nevada, Jia affirme que ce projet d'investissement créera 4.500 emplois dans l'Etat, une manière d'obtenir d'elles un coup de pouce financier ou fiscal à la création du site.

Jia explique dans ce courrier qu'il est l'un des cofondateurs de Faraday Future (FF) mais ne dit pas qui sont les autres.

FF est l'une des multiples jeunes entreprises créées aux Etats-Unis et en Chine dans le but de développer des voitures électriques susceptibles de rivaliser avec celles de l'américain Tesla Motors.

Ce dernier a également choisi le Nevada pour installer une usine géante de batteries, un projet de cinq milliards de dollars.

En septembre, Beijing Vehicle, une société affiliée à l'entreprise publique BAIC Motor, a ainsi annoncé l'ouverture d'un centre de recherche dans la Silicon Valley californienne. Elle s'est associée à Atieva, une start-up américaine, pour concevoir des véhicules électriques destinés à être commercialisés en Chine entre autres.

SAIC Motor, un autre constructeur automobile chinois public, construit également un centre de recherche dans la Silicon Valley pour la conception de voitures électriques et voitures autonomes.

(Ankush Sharma à Bangalore et Norihiko Shirouzu à Pékin, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)