Le PDG de TF1 réfute toute discussion avec Orange sur une vente

jeudi 10 décembre 2015 10h46
 

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Le PDG de TF1 Nonce Paolini a déclaré jeudi qu'il n'existait aucune discussion concernant un éventuel rachat du groupe de télévision privé par l'opérateur télécoms Orange.

L'agence de presse Bloomberg a rapporté lundi que le numéro un français des télécoms était en discussions préliminaires avec Bouygues en vue de lui racheter ses actifs dans les télécommunications et les médias.

Le groupe de BTP et de construction, qui contrôle également TF1 et l'opérateur Bouygues Telecom, a réagi en déclarant qu'il ne comptait pas se désengager des télécoms et de la télévision.

"Il n'y a aucune discussion", a déclaré le PDG de TF1 à l'occasion de l'audition du groupe de télévision devant le CSA concernant sa demande visant à faire passer sa chaîne d'information LCI en gratuit.

Selon Nonce Paolini, le PDG de Bouygues, Martin Bouygues, a déclaré que les spéculations sur un éventuel rapprochement avec Orange étaient "sans objet".

"On ne voit pas très bien ce que TF1 viendrait faire dans un éventuel rapprochement avec Orange", a ajouté le dirigeant du groupe qui contrôle la chaîne vedette TF1, mais aussi les chaînes gratuites TMC, NT1 et HD1.

Nonce Paolini a par ailleurs déclaré qu'il n'existait à ce jour aucune négociation sur une vente de LCI aux actionnaires du groupe Le Monde, qui ont ouvertement fait part de leur intérêt pour la chaîne d'information.

En cas de rejet de la demande de passage en gratuit de LCI, le groupe pourrait cependant être amené à ouvrir des discussions, a-t-il précisé. (Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)