RPT LEAD 1-Nouvelle-Zélande-Baisse du taux directeur, ramené à 2,50%

jeudi 10 décembre 2015 11h54
 

(Répétition avec mention LEAD 1 dans le titre)

WELLINGTON, 10 décembre (Reuters) - La banque centrale de Nouvelle-Zélande a, sans surprise, annoncé jeudi une baisse d'un quart de point de son taux directeur, mais elle a apparemment fermé la porté à tout nouvel assouplissement en disant être en mesure d'atteindre son objectif d'inflation sans autres mesures de soutien.

Ce taux, retrouvant de ce fait son plus bas niveau record, est ainsi ramené à 2,50%.

Malgré une baisse juste après l'annonce de la banque centrale, le dollar néo-zélandais progressait de quelque 0,2% face au dollar américain vers 09h10 GMT, porté par la perspective de ne pas voir le taux d'intérêt baisser davantage.

"Nous pensions que 2,5% constituerait un plancher pour les taux et c'est apparemment ce que dit la Banque de Réserve de Nouvelle-Zélande, ce qui explique le rebond du kiwi (surnom du dollar néo-zélandais, NDLR)", a déclaré Michael Turner, chargé de la stratégie chez RBc Capital Markets.

La banque centrale voit l'inflation annuelle retrouver sa fourchette d'objectifs allant de 1% à 3% au premier trimestre 2016 et ce "avec la configuration actuelle des taux, même si la banque réduira ses taux si les conditions l'exigent".

La plupart des économistes voient le taux directeur néo-zélandais rester à 2,5% jusqu'au premier trimestre 2017. (Charlotte Greenfield et Rebecca Howard, Marc Angrand et Benoît Van Overstraeten pour le service français)