Fiat Chrysler paiera $70 mlns pour clore une enquête aux USA-sces

jeudi 10 décembre 2015 00h05
 

WASHINGTON, 9 décembre (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles a accepté de payer 70 millions de dollars (63,6 millions d'euros) d'amendes pour clore une enquête de la justice américaine sur un défaut d'information au sujet d'un accent mortel et de blessures, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

L'accord amiable devrait être annoncé jeudi par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'autorité fédérale de la sécurité routière.

Fiat Chrysler a reconnu en septembre qu'il n'avait pas respecté l'obligation de déclaration d'accidents dans un certain nombre de cas. La NHTSA avait parlé à l'époque de "défaillance importante".

En juillet, le constructeur italo-américain a conclu un accord distinct de 105 millions de dollars avec la NHTSA sur les modalités du rappel en atelier de quelque 11 millions de véhicules.

La NHTSA et Fiat Chrysler ont refusé de commenter ces informations.

(Eric Beech et Matthew Lewis;Marc Angrand pour le service français)