Grèce-Fraport signera d'ici 10 jours l'accord sur les aéroports

mardi 8 décembre 2015 13h20
 

ATHENES, 8 décembre (Reuters) - L'opérateur aéroportuaire allemand Fraport devrait signer d'ici 10 jours un accord de 1,2 milliard d'euros portant sur la location et l'exploitation de 14 aéroports régionaux grecs, a annoncé mardi le directeur général de l'agence de privatisations grecque.

Cette transaction, qui était déjà en cours de négociations avant que Syriza n'arrive au pouvoir en janvier et ne décide de suspendre les ventes d'actifs publics, sera la première privatisation majeure menée à bien sous le mandat du Premier ministre Alexis Tsipras.

Elle représentera également l'une des plus importantes opérations de ce type en Grèce depuis le début de la crise de la dette en 2009.

"Nous procéderons à la signature de l'accord avec Fraport dans les dix jours à venir", a dit Stergios Pitsiorlas, directeur général de l'agence de privatisations HRADF, lors d'une conférence de presse.

Il a également précisé que l'appel d'offres pour la privatisation du port du Pirée été reporté d'une semaine supplémentaire, au 21 décembre. Le chinois Cosco et le danois A.P. Moeller Maersk se sont montrés intéressés par l'opération.

Stergios Pitsiorlas a ajouté que le belge Fluxys et l'italien Snam avaient manifesté de l'intérêt pour l'opérateur de gaz naturel public DESFA.

Il a dit espérer que les privatisations rapportent un total de trois milliards d'euros au pays en 2016. (Angeliki Koutantou, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)