BOURSE-Publicis recule après des informations de perte de gros contrats

mardi 8 décembre 2015 10h28
 

PARIS, 8 décembre (Reuters) - L'action Publicis accuse mardi matin l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris, pénalisée par des informations de presse selon lesquelles Publicis aurait perdu de gros contrats avec Procter & Gamble en Amérique du nord.

A 10h25, le titre Publicis recule de 2,1% à 59,15 euros, contre un repli de 0,57% pour le CAC 40 au même instant.

Selon plusieurs analystes et opérateurs de marché citant différents articles de presse, dont le Financial Times et le Wall Street Journal, Publicis aurait perdu l'essentiel de ses contrats avec Proter & Gamble en Amérique du nord, au profit notamment de l'américain Omnicom avec lequel le français avait un temps envisagé de fusionner.

"C'est une mauvaise nouvelle qui confirme que la situation pourrait être compliquée à court terme pour le groupe", constate un trader en poste à Paris.

Publicis avait dû revoir à la baisse en octobre ses prévisions de croissance après avoir enregistré des résultats pénalisés au troisième trimestre par la baisse des dépenses médias des annonceurs.

Liberum Capital juge significative la perte des contrats Procter & Gamble en évaluant la taille de celui concernant les Etats-Unis à 1,755 milliard de dollars (1,62 milliard d'euros).

Ce montant atteint 2,6 milliards de dollars si on y ajoute des contrats pour le Canada et Porto Rico, indique de son côté Jefferies.

Liberum Capital rappelle que la perte du contrat General Motors en 2012 au profit d'Aegis avait affecté l'activité de Publicis en Amérique du nord en affaiblissant le pouvoir de négociation du français dans la région.

Le courtier s'attend aux mêmes effets avec la perte de ces contrats Procter & Gamble.

Personne n'était joignable chez Publicis pour un commentaire. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis)