LEAD 1-Haute fréquence-L'AMF sanctionne Euronext, qui va faire appel

mardi 8 décembre 2015 08h35
 

* Euronext juge la sanction contestable et disproportionnée

* L'AMF inflige aussi une amende de 5,0 mlns contre Virtu Financial Europe (Actualisé avec commentaire d'Euronext et précisions)

PARIS, 8 décembre (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi avoir infligé une amende de cinq millions d'euros à l'encontre d'Euronext Paris et d'un montant similaire contre Virtu Financial Europe dans un dossier de trading à haute fréquence (THF).

L'AMF reproche à Virtu Financial Europe, anciennement dénommée Madison Tyler Europe, d'avoir manipulé les cours de 27 titres de l'indice CAC 40, et à Euronext de n'avoir pas exercé son activité avec neutralité et impartialité, dans le respect de l'intégrité du marché, en accordant un avantage commercial de façon discrétionnaire à l'un de ses membres.

L'opérateur boursier conteste toutefois avoir manqué à ses obligations professionnelles et avoir favorisé un membre de marché au détriment des autres.

"La décision de la Commission des Sanctions de l'AMF est particulièrement contestable, totalement disproportionnée et complètement anachronique. Elle porte sur des initiatives engagées par NYSE Euronext entre 2009 et 2010 au coeur de la crise financière", observe dans un communiqué Stéphane Boujnah, directeur général et président du directoire d'Euronext.

"En aucun cas il n'a été porté atteinte à l'intégrité du marché en mettant en place, en 2009, des programmes pilotes liés aux nouvelles pratiques de trading à haute fréquence qui faisaient alors leur apparition sur les marchés européens", assure l'opérateur dans son communiqué.

Le programme pilote et expérimental de NYSE Euronext, qui a retenu l'attention de l'AMF, a pris fin dès 2010, précise la société.

Euronext a décidé de faire appel de la décision de la commission des sanctions de l'AMF.   Suite...