LEAD 1-La Bourse de Tokyo perd 1%, la baisse des cours du pétrole pèse

mardi 8 décembre 2015 08h04
 

TOKYO, 8 décembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,04% mardi, sous la pression des valeurs pétrolières et des matières premières dont le recul a éclipsé la révision à la hausse des chiffres de la croissance japonaise au troisième trimestre.

L'indice Nikkei a perdu 205,55 points à 19.492,60 et le Topix, plus large, a cédé 16,48 points, soit 1,04% également, à 1.568,73, avec 31 de ses 33 sous-indices en territoire négatif.

Les cours du brut à des plus bas depuis près de sept ans ont continué de peser sur les valeurs pétrolières, avec Inpex qui a chuté de 5,02% et Japan Petroleum Exploration en baisse de 3,83%.

Les grands groupes de négoce sensibles aux cours du pétrole mais aussi du minerai de fer et des métaux ont reculé également. Mitsubishi Corp a cédé 2,02%, Sumitomo Corp 2,51% et Mitsui & Co 2,23%.

Le courant vendeur n'a pas épargné des valeurs cycliques qui s'étaient récemment appréciées comme Advantest dans les semi-conducteurs ou Panasonic dans l'électronique grand public, toutes deux en baisse de plus de 2%.

Aux financières, Mizuho Financial Group a perdu 1,73%, Sumitomo Mitsui Financial Group 1,39% et Nomura Holdings 1,11%.

La baisse des cours du pétrole a profité en revanche aux compagnies aériennes : ANA Holdings a pris 2,27% et Japan Airlines 1,36%.

Les chiffres du produit intérieur brut (PIB) n'ont pas influé sur la tendance bien qu'étant supérieurs aux attentes. Selon les données révisées, l'économie japonaise a dégagé une croissance annualisée de 1,0% au troisième trimestre, échappant ainsi à la récession technique.

L'attention se focalise sur la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine la semaine prochaine, note Nobuhiko Kuramochi, stratège chez Mizuho Securities. "Une hausse de taux est intégrée dans les cours, mais le marché s'interroge sur le rythme des resserrements futurs. Toute indication en ce sens déterminera l'orientation du marché", dit-il. (Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français)