Pouyanné (Total) ne voit pas de surcroît de pression sur les prix

lundi 7 décembre 2015 08h42
 

(RPT titre)

DOHA, 7 décembre (Reuters) - Patrick Pouyanné, le directeur général de Total, a dit lundi ne pas redouter un surcroît de pression sur les cours du pétrole après la réunion infructueuse de l'Opep vendredi.

"La décision de l'Opep était attendue par le marché", a-t-il dit à des journalistes lors d'un déplacement au Qatar.

Réunis vendredi à Vienne, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ne sont pas parvenus à s'accorder sur un plafond de production, en raison notamment du retour attendu de l'Iran sur le marché mondial avec la levée des sanctions occidentales.

Les cours du brut ont reculé dans la foulée et poursuivaient lundi leur repli, se traitant non loin d'un creux depuis 2009.

Patrick Pouyanné a dit ne pas prévoir de redressement des prix l'an prochain car l'offre restera plus importante que la demande. "Je ne suis pas très optimiste pour 2016", a-t-il dit.

La production des pays non Opep devrait toutefois commencer à se contracter d'ici la mi-2016, laissant espérer une évolution plus positive des prix, a-t-il poursuivi : "D'ici là mi-2016 on devrait voir une contraction de la production américaine, d'après ce que l'on comprend."

Total est l'une des compagnies invitées par le Qatar à soumissionner pour le gisement pétrolier d'Al Chahine, a ajouté Patrick Pouyanné. (Rania El Gamal, Véronique Tison pour le service français)